Retour
Geneviève Pitot
Geneviève Pitot ×

PITOT Geneviève
Auteur

Née à Maurice, Geneviève Pitot quitte son île natale pour suivre des études d’ingénieur en bâtiment en Grande-Bretagne. Une fois diplômée, elle fait carrière à Londres puis à Frankfort, où elle réside jusqu’à sa mort. Au vu de sa formation professionnelle, rien ne la prédestine à écrire le récit de la déportation de 1500 réfugiés juifs originaires d’Europe centrale à Maurice en 1940. Cependant, sa vie en Allemagne la rend particulièrement sensible au sort tragique de la communauté juive pendant les sombres années du nazisme et réveille en elle des souvenirs d’enfance liés aux détenus juifs de la prison de Beau-Bassin pendant la guerre. Dès lors, pour comprendre les raisons de leur détention à Maurice, Geneviève Pitot mène un formidable travail de recherche aux Archives de Maurice, au Colonial Office de Londres, et auprès des familles des détenus en Israël. Son livre, Le Shekel Mauricien, est un travail de mémoire en hommage aux détenus de la prison de Beau-Bassin.